cadenette

cadenette

cadenette [ kadnɛt ] n. f.
• 1653; du seigneur de Cadenet, qui mit cette coiffure à la mode sous Louis XIII
Longue mèche de cheveux portée sur le côté; puis tresse que les soldats d'infanterie portaient de chaque côté du visage.

cadenette nom féminin Sous l'Ancien Régime, tresses de cheveux entortillées de rubans, portées dans certains corps de troupes.

CADENETTE, subst. fém.
Longue tresse de cheveux que les soldats de l'infanterie française portaient de chaque côté des tempes. Cheveux en cadenettes (Ac. 1835-1878) :
1. Ce fut une marque de civisme, aussitôt après le 9 thermidor, de remplacer la carmagnole par un habit carré et décolleté, les cheveux sales et plats par des cadenettes et un peigne...
SAINTE-BEUVE, Nouveaux lundis, t. 1, 1863-69, p. 215.
2. Angélo alla aux communs et frappa à une porte (...) Parut un vieillard à l'ancienne mode avec une maigre cadenette de cheveux gris.
GIONO, Bonheur fou, 1957, p. 65.
Rem. La docum. atteste un homon. cadenette de fer, région. « chaînette » (cf. POURRAT, Gaspard des Montagnes, Le Château des sept portes, 1922, p. 63).
Prononc. :[kad()]. Étymol. et Hist. 1655 « longue mèche de cheveux que les hommes laissaient pendre sur le côté droit ou gauche du visage » (PERRIN, Poésies dans LITTRÉ); 1767 en partic. « longue tresse de cheveux que les soldats d'infanterie portaient au dessus de la tête » (ds BESCH.). Dér. du nom d'Honoré d'Albert, seigneur de Cadenet (Vaucluse), frère de Charles, duc de Luynes, connétable de France (1578-1621) et qui aurait été le 1er à porter de telles mèches, v. MÉN. 1750. Fréq. abs. littér. :7.
BBG. — MIGL. 1968 [1927], p. 179, 344.

cadenette [kadnɛt] n. f.
ÉTYM. 1653; de Honoré d'Albert, Seigneur de Cadenet (Vaucluse), qui mit cette coiffure à la mode sous le règne de Louis XIII.
1 Anciennt. Longue mèche de cheveux portée surtout par les hommes, à droite ou à gauche du visage.
1 Religieux, nonains, nonettes,
Bourgeois portant cadenettes,
Avec cotillons divers (…)
J. Loret, la Muse historique, 1853, t. I, p. 410, in D. D. L., II, 7.
(XVIIe). Chacune des deux tresses de cheveux que les soldats de l'infanterie française portaient de chaque côté de la figure.
2 (…) je n'espère point tant de vous, ni que vous garderez longtemps rancune à la bonne épée qui me vendra trop cher la gloire, si toutefois celui qui la porte sait retrousser une moustache blonde et friper une cadenette.
Bernanos, la Mort avantageuse du chevalier de Lorges, in Œ. roman., Pl., p. 1764.
2 Mod. Petite tresse. || Les cadenettes d'une petite fille. 2. Couette.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Поможем написать реферат

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Cadenette — (franz.), Bezeichnung für eine am Ende des 18. Jahrh. in Frankreich übliche Haartracht, bei der die Hinterhaare in zwei Zöpfe geflochten und auf beiden Seiten des Kopfes unter der Kopfbedeckung aufgebunden wurden …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Cadenette — (frz., spr. kad nétt, »Kettchen«), Haartracht (Stränge an den Schläfen) im franz. Heer des 18. Jahrh …   Kleines Konversations-Lexikon

  • cadenette — CADENETTE. s. f. Longue tresse, moustache qui tombe plus bas que le reste des cheveux. Autrefois on portoit des cadenettes …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Cadenette — La cadenette est le nom donné à plusieurs coiffures, notamment une coiffure militaire qui consistait en deux tresses ou mèches de cheveux partant du milieu du crâne et se retroussant de chaque côté de la tête sous le chapeau. Sommaire 1 Histoire… …   Wikipédia en Français

  • cadenette — (ka de nè t ) s. f. Longue tresse qui tombe plus bas que le reste des cheveux. Cheveux en cadenettes. •   Elle met sous la toilette La dent et la cadenette, Le fard et la savonnette, PERRIN Poésies, dans LACURNE. ÉTYMOLOGIE    Sous Louis XIII on… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • CADENETTE — s. f. Longue tresse qui tombe plus bas que le reste des cheveux. Cheveux en cadenettes …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Cadenette — Ca|de|nette [kadə nɛt] die; , n [...tn̩] <nach Sir H. d Albert de Cadenet, einem franz. Höfling des 17. Jh.s; vgl. ↑...ette> geflochtener Seitenzopf als Haartracht des 17. u. 18. Jh.s …   Das große Fremdwörterbuch

  • cadenette — nf. => Cheveu …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • tresse — [ trɛs ] n. f. • 1212; trece 1155; probablt lat. pop. °trichia, du gr. tardif trikhia « corde », de thrix, trikhos « cheveu » 1 ♦ Assemblage de trois longues mèches de cheveux entrecroisées à plat et retenues par une attache. ⇒ cadenette, natte.… …   Encyclopédie Universelle

  • Bals des victimes — The Bals des victimes, or victims balls, were balls that may have been put on by dancing societies after the Reign of Terror. To be admitted to these societies and balls, one had to be a near relative of someone who had been guillotined during… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”